Les députés issus de la contestation désapprouvent la décision "illégale" de nommer un juge suppléant dans l'affaire de l'explosion du port de Beyrouth

ANI - Les "députés issus de la contestation" ont sévèrement condamné, dans un communiqué mercredi, une nouvelle décision de nommer un juge suppléant au juge Tarek Bitar dans l'affaire de l'explosion du port de Beyrouth.

 

"Le soi-disant ministre de la justice, inactif depuis sa nomination a ciblé la justice dans l'affaire du crime de l'époque, main dans la main avec le Conseil supérieur de la magistrature, en fabriquant une solution illégale qui regorge de violations flagrantes», lit-on dans le communiqué. "La nomination d'un nouveau juge doté de pouvoirs exceptionnels inventés porte un coup fatal au rôle de l'enquêteur judiciaire Tarek Bitar", ont déclaré les députés, s'engageant à recourir à tous les moyens possibles pour lutter contre cette décision.

 

Il est à noter que les députés qui ont signé la déclaration sont Ibrahim Mneimneh, Elias Jradi, Paula Yacoubian, Halima Kaakour, Rami Fenj, Cynthia Zarazir, Firas Hamdan, Mark Daou, Melhem Khalaf, Michel Doueihy, Najat Aoun, Waddah Sadek et Yassine. Yassine.

 

 

=======N.A.

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website