Tuesday 23 Apr 2024 - 12:00

02:16 am

Visitors:
Online:

Le "Roi" Pelé, première star planétaire du football, est mort

ANI - 

Le Roi Pelé, première star planétaire du football, est mort jeudi à l'âge de 82 ans. C'est l'une de ses filles, Kely Nascimento, qui a annoncé la triste nouvelle. 

«Nous t'aimons à l'infini, repose en paix», a écrit Kely Nascimento sur Instagram, une publication illustrée d'une photo des mains jointes de membres de sa famille posées sur celle de l'ancien footballeur à l'hôpital Albert-Einstein de Sao Paulo, où il avait été admis il y a un mois. L'hôpital a précisé dans un communiqué que le décès avait été causé par «une défaillance de multiples organes».

Seul joueur ayant remporté à trois reprises la Coupe du Monde (1958, 1962 et 1970), Pelé, de son vrai nom Edson Arantes do Nascimento, avait été élu athlète du siècle par le CIO en 1999. L'annonce de sa mort est un choc pour tous les amateurs de football, onze jours après la fin de la Coupe du Monde au Qatar, et un peu plus de deux ans après le décès de Diego Maradona.

Tout au long du tournoi, le «Roi» avait publié depuis la chambre de l'hôpital Albert-Einstein où il avait admis le 29 novembre des messages sur les réseaux sociaux, encourageant le Brésil ou félicitant Messi de son sacre «mérité» avec l'Argentine face à la France.

Au moment de Noël, ses filles ont publié sur Instagram des photos de la famille réunie presque au grand complet autour de la légende du football, exprimant leur gratitude alors qu'affluaient des messages de soutien du monde entier.

Vendredi dernier, Kely Nascimento avait diffusé une photo émouvante d'elle enlaçant tendrement son père allongé dans son lit d'hôpital. On ne voyait sur ce cliché qu'une partie du visage de Pelé, qui portait des canules nasales d'assistance respiratoire.

Trésor national

La disparition de Pelé est une immense perte pour le Brésil, où il est considéré comme un «Trésor national». Aucun joueur n'a fait autant trembler les filets: 1281 buts en 1363 matches sous les maillots de Santos (1956-74), son club au Brésil, de la «Seleçao» nationale et du Cosmos New York (1975-77).

 

Mais au-delà des chiffres, Pelé restera dans les mémoires comme le «Roi» qui a révolutionné son sport, avec son éternel numéro 10 dans le dos. Ce dribbleur de génie a été le précurseur du football moderne, avec une qualité technique exceptionnelle conjuguée à des capacités athlétiques hors norme en dépit de sa taille modeste (1m72).

 

HOMMAGES: POUR NEYMAR, PELÉ «A FAIT DU FOOTBALL UN ART»

 

«Avant Pelé, le football était juste un sport. Pelé a tout changé, il a fait du football un art (...), il a donné une voix aux pauvres, aux Noirs, et surtout: il a donné de la visibilité au Brésil», a écrit l'attaquant du Paris St-Germain.

«Il n'est plus là, mais sa magie va perdurer», a-t-il ajouté, dans un message illustré d'une photo du «Roi» du football portant une couronne et deux autres de lui à ses côtés.

Son coéquipier en club Kylian Mbappé a lui aussi rendu hommage à Pelé. «Le roi du football nous a quittés, mais son héritage ne sera jamais oublié, repose en paix, Roi», a écrit en anglais sur Twitter l'attaquant français, en légende d'une photo en noir et blanc montrant les deux joueurs côte à côte.

«Une source d'inspiration»

Autres superstars du football moderne, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo se sont eux aussi exprimés jeudi. «Repose en paix, Pelé», a simplement réagi Messi, vainqueur du récent Mondial avec l'Argentine. Le septuple Ballon d'or a publié son message sur Instagram, en légende de trois photos: deux de lui-même avec Pelé et une autre du légendaire Brésilien célébrant un but en finale de la Coupe du monde 1970 au Mexique.

«L'affection dont il a toujours fait preuve à mon égard a été réciproque dans tous les moments, même à distance»
Cristiano Ronaldo

Pelé a été «une source d'inspiration pour des millions» de personnes, «une référence hier, aujourd'hui et demain», a pour sa part souligné CR7. «L'affection dont il a toujours fait preuve à mon égard a été réciproque dans tous les moments, même à distance», a écrit le Portugais sur son compte Instagram, exprimant «la douleur qui touche actuellement tout le monde du football».

 

PALMARÈS EN SÉLECTION

 

  • Trois Coupes du monde (1958, 1962, 1970)
  • Vice-champion de la Copa America (1959)
  • Palmarès en club
  • Deux Coupes Intercontinentales (1962, 1963)
  • Deux Copa Libertadores (1962, 1963)
  • Dix Championnats de Sao Paulo (1958, 1960, 1961, 1962, 1964, 1965, 1967, 1968, 1969, 1973)
  • Onze fois meilleur buteur du Championnat de Sao Paulo: 1957 (17 buts), 1958 (58), 1959 (46), 1960 (32), 1961 (47), 1962 (37), 1963 (22), 1964 (34), 1965 (49), 1969 (26), 1973 (11)
  • Cinq Coupes du Brésil (1961, 1962, 1963, 1964, 1965)
  • Un Championnat des Etats-Unis (1977)

 

RECORDS

 

  • Unique joueur triple champion du monde
  • Plus jeune champion du monde et plus jeune buteur en finale de Coupe du monde (17 ans en 1958)
  • 1281 buts en 1363 matches, record mondial incluant des matches amicaux et homologué par la FIFA
  • Meilleur buteur de l'histoire de l'équipe du Brésil (77 buts, à égalité avec Neymar)
  • 58 buts dans le Championnat de l'Etat de Sao Paulo pour la saison 1958
  • Auteur de 6 quintuplés, 30 quadruplés et 92 triplés dans sa carrière

تابعوا أخبار الوكالة الوطنية للاعلام عبر أثير إذاعة لبنان على الموجات 98.5 و98.1 و96.2 FM

  • NNA Services
  • Email Service
  • Mobile App
  • Responsive Website